CONFERENCIA À GASCOIN

Une première conférence se tiendra le 21/11. C’est Marc Laborde qui va être sollicité.

Deux autres conférences sont prévues : Caroline Dufau le 20/02/2018 et Bernadette Campagne 17/04/2018.

 

 

BATALÈRA À GASCOIN

Datas batalèras 

Sala Gascoin

17/10/2017 20h

19/12/2017 20h

23/01/2018 20h

20/03/2018 20h 

 

 

 --------------------------------------------------------------------------

Apprendre à parler le Béarnais. 

Dab Joan-Miquèu Dordeins:    05 59 67 08 71/06 85 65 34 50 

 

 Mes, ua batalèra, qu'ei aquò ?

 

Le dictionnaire de Simin Palay en donne la traduction suivante : « bavardage, conversation à plusieurs, causerie sans gravité et sur le ton familier ».

Tout est dit. L'objectif de cette batalèra est de parler tout simplement. Alors nous parlerons.

En béarnais, en occitan, en patois, en gascon, en orthésien, en landais, en chalossais... toutes les formes de la lenga nosta seront admises.

Il n'y aura pas de professeur pour reprendre les hypothétiques erreurs de langue, chacun parle comme il sait. Comme il peut. Mais, des explications et des précisions pourront être données, à la demande.

 

Interessat per la batalèra ?

 

Rendez-vous à la maison Gascoin (près des arènes) à Orthez le mardi à 20h.(suivant calendrier ci-contre). Ouvert à toutes et à tous. Entrée gratuite.

.

_____________________________________________________

 

CONFÉRENCE en béarnais

Orthez le mardi 22 novembre 2016 à 20h salle l'Arrayade

Etre agriculteur d'hier à aujourd'hui

Avec Georges Parnaut

 

 

Conférence en béarnais par Christian Lamaison

Vincent Moulia, le rescapé

Orthez, maison Gascoin 

mardi18 octobre 2016 à 20h

Tel:05 59 67 08 71/06 85 65 34 50

 

Cultura de Noste poursuit son cycle de conférences. Ces moments verront alterner des conférenciers anciens porteurs de mémoire, des jeunes porteurs d'avenir, des chercheurs, des historiens. Elles aborderont plusieurs aspects de notre culture, de notre époque, avec pour seul lien la langue, car elles seront données en béarnais. Pour cette rentrée nous aborderons l'histoire avec un conférencier qui sera Christian Lamaison. Connu pour ses dessins, ses publications, il a étudié pendant des années la période que l'on appelle de la Grande Guerre, en se plaçant au niveau des soldats et des petits gradés. Il évoquera les poilus de chez nous, les mutineries de 1917 et les répressions qui s'ensuivirent. Il s'attardera sur l'aventure extraordinaire de Vincent Moulia, originaire de Nassiet, qui condamné à être fusillé a pu s'échapper et rejoindre son village, puis l'Espagne suite à une dénonciation. Il est décédé à l'âge de 96 ans et est enterré à Orthez.

Entrée libre et gratuite

 

Ortès, maison Gascoin

dimars18 d'octobre 20h

conferéncia en occitan per Crestian Lamaison

Vincent Moulia, lo subervivent

 

 

Cultura de Noste que persegueish lo son cicle de conferéncias. Aqueths moments que veiràn a alternar conferencièrs ancians portaires de memòria, joens portaires d'aviéner, cercaires, istorians. Qu'abordaràn mantuns aspèctes de la nosta cultura, de la nosta epòca, dab per sol ligam la lenga, pr'amor totas las conferéncias que seràn dadas en occitan e sonque. Tad aquesta rentrada qu'abordaram l'istòria per conferencièr lo Crestian Lamaison. Coneishut peus sons dessenhs, las soas publicacions, qu'a estudiat pendent annadas lo periòde qui aperam de la Gran Guèrra, en se plaçar au nivèu deus soldats, deus petits gradats. Qu'evocarà los peluts de noste, las mutinarias de 1917 e las repressions qui se'n seguín. Que s'atardarà sus l'aventura extraordinària de Vincenç Moulia, originari de las Lanas, qui condemnat e estar fusilhat, e's podó escapar e tornar tà Nassiet, lo son vilatge, puish tà Espanha après d'estar estat denonciat. Que's morí a l'atge de 96 ans e que s'enterrè a Ortès.

_______________________________________________
Apprendre à lire le béarnais

 

Cultura de Noste poursuit son cycle de conférences. Le deuxième thème choisi est : lire le béarnais.
Ce thème répond à une demande souvent formulée par des gens qui ont des difficultés à lire les paroles d'une chanson, un article de presse, un livre ou les textes que leurs enfants ou petits enfants rapportent de l'école.
En effet, si beaucoup de gens parlent ou comprennent notre langue qu'ils ont entendue à la maison, bien peu ont appris à l'écrire car l'école n'a pas assuré ce service. Alors, chacun fait comme il peut, en utilisant souvent les règles apprises pour la langue française.

 

Or, chaque langue a sa propre graphie, ses propres codes.
On n'écrit pas les mots étrangers week end, ciao ragazza, veinte y uno, à la sauce française « ouikènde, tchao ragatsa, béïnté i ouno ». Il en est de même pour l'occitan.

 

Jean-Michel Dordeins se propose de donner les clés qui vous permettront d'apprendre à lire le béarnais tel qu'il est enseigné par l'Éducation Nationale. Et cela en une seule leçon car la graphie est simple, logique, quasi exempte d’exceptions contrairement à la graphie française.

 

Cet ancien professeur des écoles a enseigné en français puis en occitan dans les écoles publiques. Il a également collaboré à la relecture de nombreux ouvrages édités par Per Noste. Il donne actuellement des cours pour adultes avec le CFPÒC.
À l'issue de la séance, un document récapitulatif sera distribué à tous les participants.
L'entrée est gratuite.

___________________________________________________________

Cultura de Noste que'vs invita a viéner escotar la conferencia de Gilbert Narioo, Maison Gascoin, mardi 8 mars à 20h.

 
"Las nostas arradics. Los avantatges de la nosta lenga".

 

 
 
Lors de la conférence, Gilbert Narioo abordera deux thèmes.
                 Le premier est celui de nos origines : Sommes-nous descendants des Gaulois comme nous l'indiquent les manuels d'histoire ? Notre langue vient-elle uniquement du latin ? Qui a employé pour la première fois le terme « occitan » ?
                 Dans une deuxième partie, il exposera les avantages de la connaissance du béarnais pour l'apprentissage d'autres langues. Pour cela, il fera part de son expérience personnelle. Il parle grec et anglais et nous dira comment la connaissance du béarnais l'a aidé dans l'apprentissage de ces deux langues.
 
L'entrée est gratuite.

Conférence  à la maison Gascoin, le mardi 8 mars à 20h.

Cultura de Noste lance un cycle de conférences et fait appel, pour cette première, à Gilbert Narioo. Membre de Per Noste depuis 1968, il a participé à la rédaction d'ouvrages sur notre langue : grammaires, dictionnaires. Il est également l'auteur de nombreux articles dans la revue País Gascons, de nouvelles, d'un recueil de poésies « La mar de Coríntia », d'une chronique de grammaire et de syntaxe « Parlar plan » en voie d'édition, de pièces de théâtre dont la plus connue est « l'Alemanda », popularisée par les Comelodians de Sault de Navailles. 
Lors de la conférence, Gilbert Narioo abordera deux thèmes. Le premier est celui de nos origines. Sommes-nous descendants des Gaulois comme nous l'indiquent les manuels d'histoire ? Notre langue vient-elle uniquement du latin ? Qui a employé pour la première fois le terme « occitan » ? Que signifie ce terme ?
Dans une deuxième partie il exposera les avantages de la connaissance du gascon pour l'apprentissage d'autres langues. Pour cela, il fera part de son expérience personnelle. Né à Balansun petit village béarnais en 1928, Gilbert Narioo ne découvrit le français qu'à l'école. Instituteur à St Germain en Laye en 1947, il refusa d'adopter l'accent français standard imposé par l'Éducation nationale, démissionna et après son service militaire en Allemagne il travailla comme employé de commerce en Gambie puis trente ans dans l'industrie de l'alumnium comme instructeur technique. En Grèce, il enseigna les techniques de fabrication de l'aluminium en grec. Pendant vingt annnées, en Europe et en Afrique, il a côtoyé d'autres cultures, d'autres langues, a enseigné pendant vingt cinq ans, par correspondance, le languedocien et le gascon au Collège d'Occitanie de Toulouse. Il parle grec et anglais et nous dira comment la connaissance du gascon l'a aidé dans l'apprentissage de ces deux langues.

dimars lo 12 de gener(janvier) 2016 19h30 Orthez, sala Gascoin : batalèra

Cultura de Noste organise une batalèra.

Cultura de Noste organise une batalèra. Mes, ua batalèra, qu'ei aquò ?

Le dictionnaire de Simin Palay en donne la traduction suivante « bavardage, conversation à plusieurs, causerie sans gravité et sur le ton familier ». Tout est dit. L'objectif de cette batalèra est de parler tout simplement. Alors nous parlerons. En béarnais, en occitan, en patois, en gascon, en orthésien, en landais, en chalossais... toutes les formes de la lenga nosta seront admises. Il n'y aura pas de professeur pour reprendre les hypothétiques erreurs de langue, chacun parle comme il sait. Comme il peut.

Parlar donc, mes de qué ? Le thème sera l'actualitat et voilà comment nous procéderons. Chacun pourra présenter succinctement un article qu'il a lu dans un journal, cette présentation ouvrira une discussion, un débat, des réactions. Puis nous passerons à un autre fait d'actualité présenté par un autre participant. Et ainsi de suite. Interessat per la batalèra ?

Rendez-vous à la maison Gascoin (près des arènes) à Orthez, le mardi 12 janvier à 19h 30. Ouvert à toutes et à tous. Entrée gratuite.