Aqueth dissabte 8 de noveme, las cantas polifonicas tradicionaus que's succedín a la Maison tà Tots de Lanaplan. En efèit, a comptar de 15h, Cultura de Noste, en collaboracion dab la municipalitat, la canteria Mozaïk e lo Comitat de las hèstas qu'organizava la dusau edicion deu Maraton de la Canta. Se, l'an passat, lo succès d'aquera manifestacion estó totau, augan, lo public qu'a responut autan nombrós. Un gran mercés lavetz a tots, mes particularament aus cantaires : los Comelodians, Mozaïk, Mélodie, Quinz’amics e los Amics Purmèr qui aucupèn l'empont au torn. Mercés tanben, segur, aus escolans de la calandreta d'Ortès e deu RPI de Valensun-Castethins tant com aus joens musicians de la Banda Occitana de l'escòla de musica d'Ortès. Los cantaires de l'obrader de Cultura de Noste, rejunhuts pe'us de l'Ostau Bearnés, que hasón la demora e qu'aucupèn l'empont dab autant de bonaür. Tà çò qui ei de la serada, qu'estó ua escaduda de las bèras. Las votz femininas deus grops Monesi, Estalh e Taï Cosi qui arribavan de Monenh, Auloron e Escòs qu'avón tot lo succès qui s'ameritavan.

 

 

Ce samedi 8 novembre 2014, les chansons polyphoniques traditionnelles se sont succédé dans la Maison pour Tous de Lanneplaà.

En effet, à partir de 15h, « Cultura de Noste », en collaboration avec la municipalité, la chorale Mozaïk et le Comité des fêtes a organisé sa deuxième édition du « Maraton de la Canta ». Si, l’an dernier, le succès de cette manifestation fut total, cette année, le public a répondu toujours aussi nombreux.

Un grand merci par conséquent à tous mais notamment aux chanteurs des Comelodians, Mozaïk, Mélodie, Quinz’amics et Amics Purmer qui ont occupé la scène à tour de rôle.

Merci aussi bien entendu aux enfants de la Calandreta d’Orthez et du RPI de Balansun-Castétis ainsi qu’aux jeunes musiciens de la Banda Occitane (école de musique d’Orthez).

Les chanteurs de la cantèra d’Orthez, rejoints par ceux de l’Ostau Béarnais, firent le reste et occupèrent « l’empont » avec tout autant de bonheur.

Quant à la soirée, ce fut une totale réussite. Les voix féminines des groupes Monesi, Estalh et Taï Cosi qui venaient de Monein, Oloron et Escos eurent tout le succès mérité.